Sept mesures à prendre pour se protéger en ligne

La plupart d’entre nous utilisent Internet tous les jours. Nous faisons presque tout en ligne : des achats, des opérations bancaires, du réseautage et même la recherche d’un emploi. Chacune de ces activités laisse une piste de renseignements à notre sujet. Ce n’est peut-être pas si grave si certains de ces renseignements tombent entre de mauvaises mains, mais il est essentiel de protéger toute information se rapportant à ses finances. Voici sept astuces pour vous aider à protéger vos données, votre confidentialité et votre argent en ligne.

1. Choisir un mot de passe unique et fort

Il est probable que la liste de vos mots de passe s’allonge tous les jours. Il est donc tentant de choisir des mots de passe si simples que vous pouvez vous les rappeler facilement, voire d’utiliser le même mot de passe pour plusieurs sites. Abstenez-vous!

Votre mot de passe est la clé à tous vos renseignements personnels et financiers qui sont accessibles dans un site Web après y avoir ouvert une session. Voici quelques conseils pour rendre cette clé aussi difficile à copier que possible :

  • Incluez dans votre mot de passe des lettres, des chiffres et des caractères spéciaux.
  • Évitez les mots de passe faciles à deviner, comme votre nom, les noms de vos proches, votre date de naissance ou votre numéro de téléphone.
  • Abstenez-vous d’utiliser un seul vrai mot. Prenez quelques mots qui riment et ajoutez-y votre chiffre favori (p. ex. DiraAbracadabra7 ou GrandOcéan2), ou encore utilisez la première lettre de chaque mot du titre d’une chanson que vous aimez (p. ex. « 1bgb » pour « Un beau grand bateau »).
  • Ne sauvegardez pas vos mots de passe dans votre navigateur.

Et même si cela complique encore davantage la gestion de votre longue liste de mots de passe, changez vos mots de passe fréquemment.

2. Toujours fermer sa session

Vous avez terminé vos opérations dans un site Web? Fermez votre session et quittez votre navigateur. Si vous utilisez un ordinateur partagé ou public, fermez votre session et supprimez l’historique du navigateur avant de partir. Pour plus de sécurité, déconnectez votre ordinateur d’Internet lorsque vous n’en avez pas besoin. 

3. Utiliser un logiciel antivirus

Lorsque vous ouvrez une pièce jointe d’un courriel, vous téléchargez un fichier d’un site Web, vous branchez une clé USB à votre ordinateur ou même vous y insérez un CD ou un DVD, un logiciel malveillant peut s’y introduire. Et lorsqu’il est en place, il peut voler des renseignements sensibles ou prendre le contrôle de votre matériel. Un logiciel antivirus analyse toutes les données qui tentent d’entrer dans votre ordinateur et vous informe s’il détecte un virus. Il peut aussi mettre en quarantaine des virus qui se trouvent déjà dans votre ordinateur afin de les empêcher de se propager.

4. Installer un pare-feu

Tenez les intrus à l’écart grâce à un pare-feu. Ce logiciel ou ce matériel, ou une combinaison des deux crée une barrière entre votre ordinateur et l’Internet de manière à prévenir les attaques.

5. Tenir son logiciel à jour

La sécurité de votre ordinateur et des renseignements personnels qu’il contient est tributaire de la qualité du logiciel de sécurité qui y est installé. Installez les mises à jour et les correctifs dès leur lancement. Si possible, réglez votre ordinateur afin qu’il vérifie automatiquement la disponibilité de mises à jour de votre système d’exploitation et de votre logiciel de sécurité (antivirus et pare-feu).

6. Être sur ses gardes lors de l’utilisation d’un réseau sans fil public

Évitez d’ouvrir une session dans un site Web ou une application dans une zone d’accès sans fil. Souvent, ces réseaux ne sont pas sécuritaires. D’autres utilisateurs pourraient être à même d’accéder à l’information que vous envoyez par leur intermédiaire. Pour avoir l’assurance que vous ne compromettez pas vos données à votre insu, vérifiez que votre appareil n’est pas configuré de manière à se connecter automatiquement au réseau sans fil le plus près. Si vous devez ouvrir une session dans un site Web au moyen d’une zone d’accès sans fil :

  • Confirmez que le réseau sans fil est légitime et qu’un responsable se trouve sur place avant de vous y connecter.
  • Vérifiez que vos données sont chiffrées dans les sites Web et les applications que vous utilisez dès l’ouverture de session et jusqu’à sa fermeture.
  • Recherchez l’icône en forme de cadenas sur le site Web ou vérifiez que son adresse commence par « https » – ce préfixe est plus sécuritaire que le traditionnel « http ».
  • Fermez votre session dès que vous avez terminé d’utiliser le site Web ou l’application, puis supprimez votre historique de navigation.
  • Utilisez un mot de passe unique pour chaque site Web.
  • Portez attention aux avertissements de votre navigateur concernant les sites frauduleux et les programmes malveillants.
  • Gardez votre navigateur et votre logiciel de sécurité à jour.
  • Utilisez un réseau privé virtuel (RPV) pour accéder à vos comptes dans une zone d’accès sans fil. Offerts des fournisseurs de services spécialisés, les réseaux privés virtuels chiffrent les données même dans les réseaux qui ne sont pas sécuritaires.

7. Éviter de regrouper ses comptes

Il peut sembler pratique d’utiliser des services de regroupement des comptes pour en réunir l’information dans un seul lieu virtuel, mais le jeu n’en vaut pas la chandelle. Les fournisseurs de services de regroupement de comptes demandent parfois aux utilisateurs leur identifiant de connexion et leur mot de passe. La Banque Manuvie utilise votre numéro de carte Accès, votre mot de passe en ligne et dans l’application mobile, vos questions d’identification personnelle et le numéro d’identification personnel (NIP) de votre carte Accès pour vous identifier et protéger vos comptes de la Banque Manuvie. 

Selon les conditions de votre entente avec la Banque Manuvie, vous devez préserver la confidentialité de ces renseignements et vous abstenir de les divulguer à des tiers, y compris à des fournisseurs de services de regroupement de comptes. Si vous révélez ces renseignements à un tiers, vous pourriez être tenu responsable des pertes et des dommages subis en raison de cette divulgation. Par exemple, vous pourriez être responsable de l’accès non autorisé à vos comptes et de toute opération, que vous ayez été informé ou non de son exécution.

Si vous décidez de résilier l’autorisation donnée à un fournisseur de services de regroupement de comptes :

  • changez votre mot de passe en ligne et dans l’application mobile;
  • changez vos questions de sécurité.

Vous aurez ainsi l’assurance que le fournisseur ne pourra plus accéder à vos comptes de la Banque Manuvie.

Mieux vaut prévenir que guérir…

La sécurité de vos renseignements personnels et financiers est l’une des principales priorités de la Banque Manuvie. C’est pourquoi nous investissons dans des technologies avancées de chiffrement pour vous protéger. Cependant, vos choix en ligne ont aussi une incidence sur votre sécurité. Pour en savoir davantage, consultez nos conseils de sécurité pour effectuer des opérations bancaires mobiles. Pour obtenir de l’information sur les menaces informatiques émergentes, consultez le site Web Microsoft Secure.

 

La sécurité de votre ordinateur et des renseignements personnels qu’il contient est tributaire de la qualité du logiciel de sécurité qui y est installé. Installez les mises à jour et les correctifs dès leur lancement.