Quelle cote de crédit doit-on avoir pour acheter une maison?

Quelle cote de crédit doit-on avoir pour acheter une maison? Voici ce que vous devez savoir sur la cote de crédit avant de conclure l’achat de votre prochaine maison.

Si vous envisagez d’acheter une maison prochainement, vous vous posez sans doute déjà plusieurs questions à propos du processus d’achat, des prêts hypothécaires, et des frais à payer une fois que vous serez propriétaire. Quelle cote de crédit doit-on avoir pour acheter une maison? Quel est le meilleur moyen de financer l’achat de meubles pour sa nouvelle maison?

Nous avons réponse à ces questions! Voici ce que vous devez savoir concernant la cote de crédit et l’achat d’une propriété.

Influence du dossier de crédit sur l’approbation du prêt hypothécaire

Il est essentiel d’avoir un bon dossier de crédit pour acheter une maison. Il en est ainsi, car les prêteurs utilisent votre cote de crédit pour évaluer votre capacité à prendre vos responsabilités financières. Les trois chiffres de la cote leur donnent une idée du risque qu’ils encourent en vous prêtant de l’argent. Ils souhaitent s’assurer que vous serez en mesure de rembourser les sommes que vous avez empruntées, particulièrement pour un gros achat comme une maison. Votre cote de crédit pourrait déterminer l’issue de votre demande de prêt hypothécaire, à savoir si elle sera approuvée ou refusée.

La cote de crédit est également déterminante au moment de l’approbation, puisqu’elle peut être utilisée pour établir le taux et les conditions de votre prêt hypothécaire. Plus votre cote de crédit est élevée, plus vous serez susceptible d’obtenir un taux d’intérêt et des conditions de paiement avantageuses.

Quelle cote de crédit doit-on avoir pour acheter une maison?

Au Canada, la cote de crédit varie entre 300 et 900. Si votre cote de crédit ne se rapproche pas de 900, ne vous inquiétez pas. Il n’est pas nécessaire d’avoir un dossier de crédit parfait pour obtenir un prêt hypothécaire. En fait, tant que votre cote de crédit se situe entre 600 et 700, vous ne devriez pas avoir de difficulté à satisfaire aux exigences de crédit associées à la demande hypothécaire si vous faites affaire avec l’une des principales institutions financières canadiennes. Si votre cote est inférieure à cela, vous pourriez discuter avec un conseiller hypothécaire de la possibilité de faire une demande auprès d’un autre prêteur.

Gardez à l’esprit que votre cote de crédit n’est qu’un des aspects évalués dans le cadre de la demande hypothécaire. Le prêteur évaluera également votre revenu de ménage et vos autres dettes pour s’assurer que vous êtes en mesure de vous acquitter de vos paiements hypothécaires.

Maintien d’un bon dossier de crédit tout au long du processus d’achat

Vérifiez votre cote de crédit le plus tôt possible. Ainsi, si vous découvrez des problèmes de crédit dans votre rapport, vous aurez le temps de les résoudre et d’augmenter votre cote de crédit avant qu’un prêteur hypothécaire n’examine votre dossier.

Demander une préautorisation de prêt hypothécaire, trouver une maison, obtenir l’approbation finale du prêt hypothécaire et conclure la vente de la maison : tout cela risque de vous prendre entre six semaines et trois mois, mais il se pourrait que ce soit encore plus long. Pendant tout ce temps, il est important que vous mainteniez un bon dossier de crédit afin de ne pas mettre en péril l’approbation finale de votre prêt hypothécaire.

Pour prévenir tout problème de crédit qui pourrait nuire aux conditions de votre prêt hypothécaire, compromettre votre approbation finale ou plomber votre cote de crédit, appliquez les conseils suivants :

  • Évitez de présenter plusieurs demandes hypothécaires auprès de différents prêteurs au cours d’une brève période de temps. Cela pourrait indiquer que vous êtes en quête incessante de crédit et faire baisser votre cote de crédit.
  • Attendez avant d’ouvrir d’autres comptes de crédit (p. ex., prêt-auto ou prêt pour appareils ménagers), car cela pourrait faire augmenter vos montants de remboursement mensuels.
  • Effectuez tous vos paiements de crédit (p. ex., prêts-autos, locations de voiture, prêts étudiants, cartes de crédit et marges de crédit) à temps et en totalité.

Utilisation du crédit pour les achats relatifs à la maison et à l’entretien

L’achat d’une maison implique des dépenses qui vont au-delà des versements hypothécaires. La vérité est que, lorsqu’on devient propriétaire, on doit payer pour les dépenses relatives à notre propriété. Toutefois, il ne nous est pas toujours possible de débourser de grosses sommes d’argent pour des dépenses importantes, comme l’achat de nouveaux appareils ménagers, les rénovations ou l’entretien.

  • Utiliser une carte de crédit à faible taux d’intérêt : l’un des moyens pratiques de payer pour des frais immédiats, imprévus ou urgents relatifs à la maison est d’utiliser une carte de crédit. Envisagez de vous procurer une carte de crédit à faible taux d’intérêt, que vous utiliserez pour ce type de dépense (et ce type de dépense seulement) jusqu’à ce que vous ayez constitué un fonds d’urgence. Assurez-vous toutefois de demander la carte après l’achat de votre maison, afin de ne pas nuire à votre cote de crédit. Cette carte vous permettra de payer immédiatement les frais imprévus relatifs à la maison. Elle pourrait notamment vous servir pour payer la réparation d’urgence de votre appareil de chauffage ou la réparation d’un appareil ménager.
  • Utiliser une marge de crédit : une autre option qui s’offre à vous pour payer les grosses dépenses ou réparations de la maison est la marge de crédit. Celle-ci fonctionne comme la carte de crédit en vous permettant d’emprunter jusqu’à une certaine somme. Vous ne payez d’intérêts que sur les sommes que vous empruntez, et vous effectuez ensuite des paiements mensuels pour rembourser votre emprunt. Les taux des marges de crédit sont souvent moins élevés que les taux d’intérêt des cartes de crédit. Si vous avez une bonne cote de crédit, vous pourriez même obtenir un taux encore plus avantageux.

L’achat d’une maison est une belle aventure, mais il est important que vous compreniez les répercussions d’un achat aussi important et complexe sur vos finances et votre dossier de crédit. Si vous achetez une première maison, assurez-vous d’obtenir des conseils professionnels fiables concernant le crédit et le processus d’achat. Prenez votre temps et faites les choses comme il se doit. Une belle maison et une bonne cote de crédit sont à votre portée.