Guide pour devenir propriétaire en étant célibataire

Selon un mythe répandu, acheter une propriété en étant célibataire n’est pas judicieux sur le plan financier. Voici comment devenir propriétaire en comptant sur un seul revenu.

Les célibataires qui deviennent propriétaires commettent-ils une erreur sur le plan financier ou adoptent-ils simplement une approche moins traditionnelle?

Si vous jetez un coup d’œil à la liste des objectifs de vie du commun des mortels, vous trouverez probablement ce qui suit : se marier, acheter une maison, adopter un chien (ou un chat, voire un hérisson), avoir des enfants, obtenir une super promotion, voyager sur tous les continents et couler une retraite sereine quelque part sur une plage ensoleillée. Vous verrez peut-être des buts plus précis, comme admirer la <em>Joconde</em> en personne ou conduire une Zamboni lors d’un match de hockey, mais les éléments énumérés représentent les objectifs généraux de bon nombre de personnes. Et plusieurs ambitionnent de réaliser ces projets dans le même ordre que nous les avons mentionnés.

Cette séquence est ancrée dans l’imaginaire collectif pour une raison : chacune de ces étapes exige de la préparation. Il semble logique d’adopter un chien après avoir quitté son minuscule appartement pour une maison dotée d’une cour, et c’est probablement grâce à une promotion que vous aurez les moyens de parcourir le monde avant la retraite.

Autrement dit, chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose : cette maxime s’applique à plusieurs domaines de la vie, et l’achat d’une propriété n’y fait pas exception. Avant même de songer à rechercher une propriété, on conseille traditionnellement d’attendre de compter sur deux revenus pour souscrire un prêt hypothécaire. Mais cette approche ne tient pas compte de tous les facteurs importants au moment d’acheter une propriété ni de la possibilité de passer de deux salaires à un seul pour une panoplie de raisons.

Devenir propriétaire avec un seul revenu est tout à fait possible. Il suffit d’un peu de planification pour y arriver.

Lorsque l’achat d’une propriété avec un seul revenu est une décision sensée

Le choix du moment le plus propice pour acheter une maison est important, mais ce n’est qu’un élément de l’équation de l’accession à la propriété. Ce choix dépend aussi de facteurs comme les fluctuations du marché immobilier et la disponibilité de propriétés qui répondent à nos besoins. Après tout, même si nos versements hypothécaires sont actuellement inférieurs au coût d’un loyer, ce ne sera pas nécessairement le cas dans un an. Il arrive aussi parfois qu’on tombe sur la maison parfaite. Si on attend le « bon moment » pour acheter la propriété de nos rêves, quelqu’un d’autre pourrait le faire avant nous.

Si l’idée d’acheter une maison en étant célibataire ou en étant le seul soutien financier de votre foyer vous rend nerveux, songez aux avantages d’accéder à la propriété. L’achat d’une maison même modeste est un engagement considérable, mais cela ne veut pas dire que vous êtes condamné à y vivre à perpétuité. Voyez votre maison comme un actif financier qui vous permettra de dégager plus rapidement une valeur nette qui vous aidera ensuite à acquérir une propriété plus grande.

Comment acheter une propriété en étant célibataire

Maintenant que vous savez qu’il est possible d’accéder à la propriété en étant célibataire, que devez-vous faire pour concrétiser ce projet?

Mettre de l’ordre dans vos finances

Comme seul votre revenu sera pris en considération lors de l’évaluation de votre admissibilité à un prêt hypothécaire, vos finances doivent être particulièrement saines. Avant de vous adresser à des institutions financières pour obtenir une préautorisation hypothécaire, tentez de réduire vos dettes, de vous constituer un fonds d’urgence et d’augmenter votre cote de crédit afin de maximiser vos chances d’obtenir un bon taux.

Obtenir une préautorisation hypothécaire

Lorsque vous estimez que vos finances sont en ordre, cherchez à obtenir une préautorisation. Cette étape vous permettra de connaître par écrit le montant que vous pouvez affecter à l’achat d’une propriété. Vous pourrez ainsi établir un budget et décider si vous êtes à l’aise d’emprunter le maximum que votre institution financière est disposée à vous prêter, si vous préférez emprunter un montant moindre pour acheter une propriété plus abordable ou si vous croyez convenable de remettre votre projet à plus tard.

Déterminer les frais cachés

Les coûts que les propriétaires doivent assumer ne se limitent pas aux versements hypothécaires. Lorsque vous dressez votre budget pour l’achat d’une propriété, veillez à tenir compte de toutes les dépenses, y compris les frais de clôture, l’impôt foncier, les services publics, les frais courants et, si vous achetez une maison ayant besoin d’amour, les rénovations nécessaires. Des dépenses inattendues pourraient survenir, ce qui met en relief l’importance de compter sur un fonds d’urgence bien garni.

Parer aux imprévus

Même si vous êtes de nature optimiste, il est utile d’avoir une stratégie en cas d’imprévu. Établissez une liste de ressources qui pourraient vous aider en cas de difficultés financières. Ainsi, vous aurez une idée précise de vos options en cas de besoin.

Par exemple, si vous manquez un versement en raison d’une perte d’emploi ou d’une autre difficulté, la plupart des institutions financières préféreront prendre une entente avec vous jusqu’à ce que vous puissiez recommencer à faire vos paiements. Voyez si vous avez la possibilité de sauter un versement au besoin et veillez à connaître les modalités de cette option, même si vous n’anticipez aucun problème dans un proche avenir. Vérifiez également si votre hypothèque est assurée par la Société canadienne d’hypothèques et de logement. Cette couverture peut aider les propriétaires qui ont de la difficulté à rembourser leur prêt hypothécaire à trouver des solutions.

La possibilité de rencontrer des obstacles en cours de route ne devrait pas vous décourager d’acheter une propriété en étant célibataire. Être propriétaire a plusieurs avantages. Que vous rêviez de faire l’acquisition d’un chalet, d’un logement spacieux dans une copropriété ou d’un petit bungalow en banlieue, sachez que des options s’offrent à vous.