Anxiété liée à l’endettement et reprise en forme de K – Ce qu’il faut savoir et faire en 2022

Si vous ressentez de l’anxiété au sujet de vos finances et de votre avenir après 19 mois de pandémie, vous n’êtes certainement pas seul. 

Si vous ressentez de l’anxiété au sujet de vos finances et de votre avenir après 19 mois de pandémie, vous n’êtes certainement pas seul. Cet automne, nous avons communiqué avec des milliers de Canadiens et appris que :

  • Un Canadien sur trois affirme que sa santé mentale s’est détériorée au cours de la pandémie, et seulement 12 % des Canadiens affirment que la leur s’est améliorée.
  • Les Canadiens sont stressés par leur situation financière, 88 % d’entre eux s’inquiétant des taux d’inflation.
  • 71 % des Canadiens sont préoccupés par le prix des logements dans leur collectivité, et 87 % croient qu’il y a une pénurie de logements abordables au Canada.
  • Tout le monde ne connaît pas la même reprise économique. Un Canadien sur quatre a de la difficulté à payer ses factures. Il s’agit d’une augmentation par rapport à l’an dernier, et cela touche de façon disproportionnée les minorités visibles et les familles à faible revenu. La reprise en forme de K est bien réelle.

Les perspectives peuvent sembler peu réjouissantes. Toutefois, de nombreux Canadiens peuvent prendre des mesures actives pour faire face à ces sentiments d’anxiété et prendre leurs objectifs financiers en main. Votre année 2022 pourrait vraiment se dérouler de manière différente si vous suivez les conseils suivants :

Commencez par réévaluer vos finances. La pandémie a permis à certains Canadiens de réduire leurs dépenses et leurs dettes. Vous ressentez peut-être de l’anxiété au sujet de votre situation financière, mais savoir exactement où vous en êtes est à la fois responsabilisant et pratique. La peur règne dans l’incertitude, et 71 % des Canadiens admettent qu’ils n’ont pas de plan financier. Examinez votre situation financière et voyez où vous en êtes vraiment. Il s’agit du meilleur moyen de commencer à aller de l’avant.

Faites affaire avec un spécialiste. Tout comme la consultation d’un médecin pour votre bien-être physique ou d’un thérapeute pour votre santé mentale, la rencontre avec un professionnel des services financiers peut faire toute la différence dans l’élaboration d’un plan judicieux pour vous permettre d’atteindre vos objectifs financiers. De plus, la plupart des consultations sont offertes sans frais. Travailler avec un conseiller peut vous permettre d’élaborer un plan pour réaliser vos objectifs, même s’ils semblent hors de portée.

N’oubliez pas de faire preuve de gentillesse et de compassion. 23 % des Canadiens estiment que la pandémie a ruiné leur avenir financier. Il s’agit d’une situation très difficile. Peu importe où vous en êtes dans la reprise en forme de K, il est important de faire preuve de compassion. Chaque personne connaît une reprise financière différente, et pour celles qui sont en difficulté, les temps sont encore durs.

À propos du sondage sur l’endettement

Le sondage de la Banque Manuvie du Canada, qui en est maintenant à sa onzième année, a été mené auprès de 2 001 Canadiens âgés de 20 à 69 ans issus de toutes les provinces et dont le ménage présentait un revenu supérieur à 40 000 $. Il a été réalisé en ligne par Ipsos, du 14 au 18 octobre 2021. Les résultats nationaux ont été pondérés en fonction du sexe, de l’âge, de la région et du niveau de scolarité. Ce sondage a un intervalle de confiance de ± 2,5 % 19 fois sur 20, par rapport à ce que les résultats auraient été si tous les Canadiens adultes âgés de 20 à 69 ans avaient été interrogés.

 

Sondage sur le endettement