Tout ce qu’il faut savoir sur les prêts commerciaux pour petites entreprises

Votre entreprise – ou idée d’entreprise – a-t-elle besoin d’un élan? Les prêts commerciaux pour petites entreprises peuvent être complexes. Voici un guide pour partir du bon pied.

Vous cherchez du financement de démarrage? Ne cherchez plus! Au Canada, on aime les petites entreprises – si bien, en fait, qu’on en exploitait 1,15 million au pays en décembre 2017.

Néanmoins, l’univers des prêts commerciaux peut être intimidant pour les néophytes. Voyons les notions de base.

Prêts commerciaux pour petites entreprises

Les petites entreprises sont un pilier de l’économie : elles stimulent la croissance et l’innovation. Tous ont à cœur le succès de ces entreprises, et c’est pourquoi leurs propriétaires ont tout un éventail d’options lorsque vient le temps de trouver le prêt idéal pour un projet.

Prêts du secteur privé

Au moment de chercher du financement de démarrage, les banques vous viennent peut-être d’abord en tête, puisqu’elles fournissent depuis longtemps des prêts en vue du démarrage ou de la croissance des petites entreprises. D’autres sources de financement du secteur privé sont :

Prêts du gouvernement

Les gouvernements fédéral et provinciaux offrent divers types de financement aux entrepreneurs, dont certains – comme les subventions et contributions – sont non remboursables, alors que d’autres prêts commerciaux plus traditionnels doivent être remboursés. Certains programmes de financement visent des secteurs d’activités particuliers ou des entrepreneurs présentant certaines caractéristiques sociodémographiques. Les subventions et les prêts gouvernementaux sont trop nombreux pour être énumérés ici, mais sachez qu’une variété d’options s’offrent à vous.

Organisations non gouvernementales

Ces organisations, ni gouvernementales ni privées, privilégient souvent des entrepreneurs d’une région ou présentant des caractéristiques sociodémographiques particulières, et elles peuvent fournir du financement ou, du moins, vous mettre en relation avec des personnes ou des organisations qui pourront vous aider. Encore une fois, les organisations sont très nombreuses, mais vous pouvez en consulter la liste ici.

Autres types de prêts pour petites entreprises

Si vous cherchez des options moins traditionnelles, en voici deux : les prêts de famille et les microprêts. Les nouveaux entrepreneurs optent souvent pour des prêts de famille, notamment parce qu’ils sont relativement simples : il revient à votre famille et à vous d’établir les modalités du prêt. Les microprêts sont accordés par de petites institutions financières ou des groupes de personnes pour des sommes inférieures à 5 000 $. Le microprêt permet parfois de se soustraire aux exigences de crédit, ce qui constitue un avantage.

Demande de prêt pour petite entreprise

Maintenant que vous connaissez les différents types de prêts commerciaux offerts aux petites entreprises, vous souhaitez faire votre demande? Pas si vite. Posez-vous d’abord ces questions.

Quand présenter la demande?

Bien sûr, quiconque peut démarrer une petite entreprise ou faire une demande de prêt n’importe quand, mais votre entreprise progressera peut-être mieux si vous attendez le bon moment (ou le bon motif) avant de demander du financement. Envisagez de faire une demande de prêt pour petite entreprise pour :

  • reconstituer les stocks de votre entreprise;
  • acheter davantage d’équipement ou renouveler celui-ci;
  • acquérir des points de vente au détail;
  • embaucher du personnel pour vous aider à gérer l’entreprise;
  • améliorer votre crédit en vue de prêts importants.

Qu’est-ce qui caractérise tous ces cas de figure? Votre entreprise s’apprête à croître, mais elle a besoin de soutien pour arriver à son plein potentiel. Votre demande de prêt est déterminante dans l’intérêt des prêteurs à vous aider à tirer profit de votre élan.

Comment présenter la demande?

Bien que tous les prêts sont assortis de leurs propres critères – notamment à l’égard de la région ciblée, du secteur d’activité et des caractéristiques sociodémographiques de l’emprunteur – les demandes de prêt comportent généralement les mêmes renseignements. Attendez-vous à devoir fournir :

  • Un plan d’affaires détaillé : ce document résume pour les prêteurs le plan et les objectifs de votre entreprise;
  • Des états financiers : ceux-ci témoignent de la santé de votre entreprise et informent les prêteurs des flux de trésorerie et des capitaux disponibles en vue du remboursement de votre dette;
  • Votre profil de crédit : il indique si vous êtes admissible à souscrire un prêt et sert à déterminer le taux d’intérêt qui vous sera consenti;
  • Un bien en garantie : votre demande de prêt sera ainsi plus intéressante pour les prêteurs;
  • Des références professionnelles : les prêteurs n’en exigent pas toujours, mais certains voudront les voir.

Assurez-vous d’avoir réuni tous ces documents avant d’effectuer vos demandes de prêt. Ainsi, la décision du prêteur pourra être prise plus rapidement après la présentation de votre demande. Lorsque vous commencez le processus, assurez-vous de lire au moins une fois tous les petits caractères avant de présenter votre demande, puis au moment de signer tout document.

Qu’y a-t-il d’autre à savoir?

Lorsqu’on vous octroie un prêt pour petite entreprise, on vous verse habituellement une somme forfaitaire qui devra être remboursée. Par contre, les modalités de remboursement varient selon le type de prêt commercial. Le remboursement des prêts plus traditionnels s’effectue généralement au moyen de versements mensuels fixes payés durant quelques mois ou années. Ces versements sont composés de capital et d’intérêts. Les prêteurs pourraient également proposer un remboursement par versement quotidien fixe, ce qui est avantageux pour les entreprises ayant une bonne gestion des flux de trésorerie, ou par montant forfaitaire à la fin de la durée du prêt, comme dans le cas des microprêts.

On fait souvent l’éloge des petites entreprises, et elles le méritent entièrement. Les propriétaires d’entreprise, les communautés et le pays tout entier prospèrent lorsque les petites entreprises connaissent du succès. Si vous aviez esquissé la prochaine grande innovation sur un bout de papier qui est dans un tiroir depuis des années, le moment est peut-être venu de le sortir et de répéter votre argumentaire éclair. Votre financement vous attend.